Bécassine fête ses 110 ans au musée de la poupée

Bécassine fête ses 110 ans au musée de la poupée, le rendez-vous incontournable des nostalgiques. Vous avez jusqu’au 26 septembre 2015 pour faire revivre vos souvenirs !

«Bécassine, c’est ma cousine.» on a tous déjà entendu ou fredonné les paroles de cette célèbre chanson de Chantal Goya, mettant en scène la vie de Bécassine. Et bien, la fabuleuse petite Bretonne, un peu naïve et pleine de bonne volonté fête ses 110 ans cette année et est à l’honneur au musée de la Poupée à Paris. A l’occasion de son 110ème anniversaire, l’exposition dévoile également les trésors de Loulotte (personnage des aventures de Bécassine). Vous pourrez découvrir lors de cette exposition des poupées rares et anciennes, des exemplaires de La semaine de Suzette, des éditions originales des albums de Bécassine ainsi que des objets dérivés insolites, des documents et photographies. De quoi vous ravir !

Petit focus sur la revue enfantine « La semaine de Suzette » :
Cette revue a été créée en 1905 par Henri Gautier. La semaine de Suzette paraissait chaque jeudi, durant 55 ans. Parmi les héroïnes de la semaine de Suzette, il y avait évidemment Bécassine, premier personnage féminin de bandes dessinées. A partir de 1913, on retrouve Bécassine dans une série de 27 albums, dessinés par Pinchon et écrits par Caumery. Le premier album s’intitule « L’enfance de Bécassine ».

Bécassine est devenue un mythe intemporel. Ce n’est pas seulement le personnage célèbre de la revue, c’est aussi une merveilleuse poupée qui a marqué les esprits. Elle a également été déclinée sous la forme de nombreux objets à son image : manches de parapluie, lampes, jouets mécaniques, cendriers, porte-clefs, papeterie, figurines…
Voici maintenant un avant-goût de ce que vous pourrez admirer à l’exposition :

Becassine

Becassine

Becassine

Becassine

Becassine

Becassine

Becassine

Becassine

Becassine

Becassine

Becassine

Becassine

Becassine

Becassine

Becassine

Becassine

Becassine

Becassine

Bonne visite et bon retour dans le passé. Il n’y a pas d’âge pour retomber en enfance.

Crédits

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour être au courant
des derniers articles mis en ligne :