Les clips psychédéliquement kitsch de Ratatat

Ratatat, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un duo new-yorkais très talentueux faisant de la musique électronique, difficile à catégorisée… mais ce qui est sûr c’est que leurs clips sont définitivement kitsch! Entre psychédélisme nostalgique des années 70/80 et musique actuelle, vos rétines vont prendre chère!


Voici donc le titre Shempi, reprenant des images du kitschissime groupe Abba, où les yeux et bouches des membres ont été retourné pour donner un effet assez surprenant, le tout agrémenté de loop-vidéo et de colorisations flashy, on adore :

Ce second clip est le titre Falcon Jab, superbement coloré, c’est un feu d’artifice de couleurs seventies, génial :

Ratatat_2

Passons au titre Neckbrace, issu de leur dernier CD, qui reprends le thème de la pochette ci-dessus, avec une perruche clonée par centaines! Toujours des loops, des effets psychés sortis de on ne sait quel cerveau, une petite touche de bling-bling en supplément, et voici ce splendide clip :

Le clip Flynn et ses effets Cheap & Kitsch est pas mal aussi dans son genre, il reprend celui de Paul Simon You can call me Al :

Ensuite, un de leurs titres le plus connu Germany to Germany, effets vintage à souhait :

Enfin le clip le plus étrange de Ratatat : Drugs. On y voit des personnes arborant de sourires jusqu’aux oreilles et fixant la caméra, tout en se jettant de temps en temps des regards complices, vraiment très très étrange… Puis soudainement c’est le drame : entre pleurs, prières, bodyuilding, grimaces et visages déformés, on ne sait plus quoi penser de ce clip plutôt dérangeant :

Mais pour finir, un petit cadeau magique, ce n’est pas moi qui vais vous l’offrir, mais ce couple qui se déchaine dans leur salon sur la chanson sans doute la plus connue de Ratatat : Seventeen Years.
Ça commence tout doucement, et puis c’est l’apothéose de mouvements grotesques, de gestes absurdes, de pas de danses tous plus magiques les uns que les autres, du grand art quoi ! Savourez-moi ça :

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour être au courant
des derniers articles mis en ligne :