Weekly Monstrorama #18

Un pote me dit depuis pas mal de temps maintenant (quasiment un an et demi puisque vous voulez tout savoir bande de curieux) que je dois me mater Rawhead Rex. Pour une raison complètement inconnue, mais faut-il vraiment une raison, il adore ce film et lui voue un culte inconsidéré. Et puis son insistance a eu raison de moi… En même temps sur le papier, une histoire rédigée par Clive Barker (Cabal, Hellraiser), mise en scène par George Pavlou (le type qui avait déjà réalisé un bon Underworld, adaptation du même Clive Barker) produite par Charles Band (un papa du bis bas du front) et sortie en 1986 (80’s rules) ne pouvait que me plaire. En plus de ça la jaquette du DVD nous assure du Pure evil, pure power, pure terror ! Comment résister ? Non mais c’est une vraie question !

C’est un film qui parle de quoi ?
Howard Hallenbeck
est un chercheur américain. En voyage en Irlande, ce père de famille continue son travail sur les lieux de cultes et les monuments religieux. Il tombe alors sur un drôle de vitrail représentant un démon local. Quelques champs plus loin, un agriculteur bourru (non ce n’est pas un pléonasme) tente de retirer une grosse pierre relou (dans tous les sens du terme) de sa culture. Crack ! Le bordel se casse la gueule sur notre gusse, l’écrase sauvagement et libère même un démon bien décidé à semer la terreur dans la campagne. Ça va chier à la coopérative agricole ! Après, c’est comme d’hab’, notre ami yankee va tenter d’arranger tout ce merdier…

weekly-monstrorama-rawhead-rex-top

C’est quoi le monstre de la semaine ?
Comme vous l’aurez deviné, le monstre de la semaine est un démon rural (on le nomme même le Démon de la Lande en VF) à la mâchoire proéminente et à la coupe mulet irréprochable.

Il fait quoi ce monstre ?
Comme ces jeunes cons en scooter, notre Rawhead Rex emmerde les agriculteurs locaux, il déglingue les romanichels qui vivent à côté des bois (gros pouce vert au gamin à mulet et au sweat Muscle Power du plus bel effet), il manipule le cureton du bled et surtout il se bat contre notre gentille famille ‘ricaine (non ce n’est pas un pléonasme, bis). Bref, notre tête brute (pour les non anglophones) vit sa vie de démon… Pépouze… En même temps, j’aimerais bien vous y voir vous si vous aviez erré dans les enfers pendant des centaines d’années. Il m’est d’avis que vous seriez aussi un peu soupe au lait, non ?

Pourquoi ce monstre est cool ?
Si l’univers de Rawhead Rex est ici beaucoup moins réussi que celui de Transmutations (l’autre nom d’Underworld), la bobine marche tout de même plutôt bien. Le parti pris humoristique (on notera pas mal de dialogues caustiques) permet à l’ensemble du film de tenir la route malgré des faiblesses bien évidentes (entre autre un scénar’ qui aurait mérité d’être mieux branlé et des acteurs en demie-teinte). Et si ce film tient le coup c’est aussi grâce à ce monstre iconique, drôle (sérieux, la scène où il sort de terre est assez fun) et flippant (sérieux, la scène où il arrive lentement dans la chambre de la fermière du coin est malsaine). Les gros plans difformes à la Evil Dead finissent de rendre la bêbête définitivement cool. Pour les plus intéressés, toute la réflexion autour du dogme religieux est aussi potentiellement un aspect cool de ce monstre (puisque ce qu’il représente devient aussi flippant et étrange que ce à quoi il ressemble). Pis merde, c’est un démon à mulet… C’est ça qui est cool ! Voilà c’est dit !

Qui a fait ça ?
Dur de s’y retrouver dans tous ces noms du générique mais une dénommée Fiona Kemp semble avoir taffé sur les maquillages… Pour sa part Clive Barker pas convaincu par la bestiole l’a qualifiée de « Phallus de neuf pieds de haut avec des dents. » Haha, quel bout-en-train…

weekly-monstrorama-rawhead-rex-01

Musclé et huileux… Le voici, le voilà… Rawhead Rex !

weekly-monstrorama-rawhead-rex-02

Surpriiiiiise !

weekly-monstrorama-rawhead-rex-03

Une posture digne des plus beaux kaijus des 60’s non ?

weekly-monstrorama-rawhead-rex-04

J’espère pour ses victimes que le ‘gusse ne chlingue pas trop du bec….

weekly-monstrorama-rawhead-rex-05

Putain, là j’avoue que j’ai angoissé…

weekly-monstrorama-rawhead-rex-06

Hey, rawhead, joue nous la surprise…

weekly-monstrorama-rawhead-rex-07

Okay, maintenant, joue nous la colère…

weekly-monstrorama-rawhead-rex-08

Ci-git Rawhead Rex le démon zombie de la campagne.

weekly-monstrorama-rawhead-rex-09

Au final, Rawhead Rex ne prend pas tant la tête que ça.

Ah et vous vouliez des gifs ?

halloween creepy monster 80s horror demon

80s horror halloween fall horror movies

movies

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour être au courant
des derniers articles mis en ligne :