Troma : Quand les films trash deviennent Kitsch!

Si vous êtes fan de kitsch et de vintage vous êtes peut-être aussi attirés par les films trash et les films de série B. Zombie movies, Nanard, films d’horreur douteux… ce genre de films commence à envahir mon disques dur et mes soirées du samedi soir après un bon Mario 64 entre deux discussions sur les dernières storys des Catcheurs de la TNA et la dernière trouvaille en brocante!TROMA© est un précurseur , et à mon avis le chef de file de ce mouvement.

Troma Entertainment est une société de production américaine, créée dans les années 1970 par Lloyd Kaufman et spécialisée dans les films trash de série B. Produits avec des budgets dérisoires, les films Troma sont appréciés par une communauté d’aficionados. Les thèmes récurrents, voire obsessionnels, des productions Troma sont le sexe, le gore, la violence et les mutations que peuvent causer les déchets nucléaires, et le politiquement incorrect satirique. Parmi les productions Troma qui ont accédé au statut de films cultes, on peut citer The Toxic Avenger et Tromeo and Juliet.

affiche du film toxic avenger

tromeo and juliet cover

Les films Troma sont torturés et délirants, choquants mais bien ententu hyper Kitsch de part leur budget dérisoire, le ton décalé et l’humour noir que l’on y retrouve. Ce sont les doux rêves traumatisés d’un fou qui, un jour a voulu faire du cinéma pour choquer les gens! Absolument génial.Surf Nazis Must Die, Cannibal: The Musical, Toxic Avenger, Tromeo and Juliet… Ces titres ne vous disent peut-être rien. C’est un fait, les films de la Troma Team sont peu connus en France et, malgré tout, leur influence est loin d’être négligeable. Qu’ils s’agissent de Sam Raimi (Evil Dead), Peter Jackson (Le Seigneur des Anneaux) ou encore Quentin Tarantino, nombreux sont les réalisateurs américains reconnaissant une dette envers les prolifiques studios Troma, qui ont démontré qu’en marge d’Hollywood, un autre cinéma est possible.

affiche du film braindead

affiche du film bad taste

En terme de Kitsch déjanté les films TROMA posent les bases : Femmes en string et gros seins, giclées d’hémoglobines, humour trash et décalé, le tout saupoudré d’histoires absurdes et de conotations scatologiques! C’est dément, ca pique les yeux mais c’est magnifique! « Sexe, violence et Vomi » c’est assez bien résumé l’univers de TROMA, qui depuis plus de 28 ans s’oppose aux grosses productions hollywoodiennes et aux ligues bien pensantes. Le budget pour chaque film étant vraiment minimaliste, TROMA laisse libre cours à la créativité et à l’indépendance de ces auteurs. Cela donne des films aussi fous que « Poultrygeist », « Cannibal musical », « Monster in the closet » ou encore « Die You Zombie Bastards ! ».



affiche cannibal the musical

jaquette dvd monster in the closet

affiche die you zombie bastards

Comme vous pouvez le voir leurs affiches atteignent aussi des sommets en terme de Kitsch-gore. Incrustations dégueulasses faites à la hâche, gros titres en sur-impression, ajouts d’inombrable médaillons avec la tête des acteurs! On se croirait dans un vieux vidéo shop glauque de la campagne américaine! Les films ne sont pas en reste non plus : décors en carton pâte, costumes débiles, chansons ultra-kitsch à la manière des comédies musicales à petit budget…







L’univers de TROMA est résolument décalé est kitsch, et touche énormément de domaines, la filmographie de cette maison de production est assez ahurissante, depuis 1970 ils ont produit pas moins de 170 films! : Filmographie

Sans l’aiguillon de Troma, jamais Hollywood n’aurait ouvert ses portes aux politiquement incorrects frères Farrelly (Mary à tout prix) qui servent aujourd’hui au grand public ce qui se faisait chez Troma dans les années 1970.
Mais on ne peut parler longtemps de la Troma sans évoquer son président, Lloyd Kaufman.
Débordant d’énergie, obsédé par la machiavélique conspiration de la droite ultra-conservatrice et des majors hollywoodiennes, proche de la scène punk,
cet improbable gentleman new-yorkais presque sexagénaire est l’ambassadeur et le visage de la Troma.

Pour les fan de Punk je vous conseil vivement l’ahurissant : Punk Rock Holocaust, surement inspiré des productions TROMA qui y a sans nul doute mis son grain de sel :

http://youtu.be/5c7jCpSfEGM

Crédit photos : TROMA Entairtenment INC et TROMA France

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour être au courant
des derniers articles mis en ligne :