Street Art : le kitsch de Magda Sayeg

Voici une artiste américaine plutôt originale. Originaire du Texas, elle pourrait être considérée comme une avant-gardiste du street art en prenant à l’envers ce phénomène, grâce à des tricots qu’elle expose sur des supports urbains. Magda Sayeg est la créatrice des Knitta Please, une sorte de gang de tricoteuses texanes !
knittaplease8
knittaplease2
N’avez vous jamais aperçu des lampadaires, des statues ou des rambardes vêtus d’un doux tricot, et qui bien évidemment n’a rien à faire là? Et bien il s’agit de la réponse de ces artistes à la déshumanisation grandissante du milieu urbain. Et bien oui c’est logique : insérer de l’art fait à la main dans un paysage de béton et d’acier ne fait qu’ajouter de l’humanité dans un lieu où elle existe rarement.
knittaplease4
knittaplease7

En tous cas, que l’on adhère ou pas à ce concept artistique, la notoriété de ce collectif et de sa créatrice n’est plus à faire : des tricots sont présents dans les rues de presque tous les continents, et il existe même des coques pour iphone aux couleurs de leurs créations disponibles à l’achat !
knittaplease3
knittaplease5
knittaplease

C’est plutôt déjanté, oldschool (éh oui l’art du tricot n’est pas donné à tout le monde, n’est-ce pas Tatie?) leurs créations sont colorées, bref autant vous dire qu’on est fan. Et pour en rajouter une couche allez jeter un coup d’œil à son portfolio en ligne, ne serait-ce que pour la page d’accueil (épileptiques s’abstenir…).
knittaplease6

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour être au courant
des derniers articles mis en ligne :