Napperons : le come-back

Cette tête de loup que l’on aurait pu trouver sur l’épaule d’un fan de Johnny Hallyday n’est autre qu’une oeuvre d’art !
Et oui c’est le grand retour du napperon sur le blog. Après Nathan Vincent , un artiste qui confectionne de magnifiques napperons de toute sortes, j’ai l’honneur de vous présenter Claire Scully, une jeune artiste anglaise.
claire_scully1
Cette demoiselle dessine des animaux comme s’ils avaient été fait en napperon, le résultat est bien kitsch et on se plait à regarder de plus près les différents petits éléments qui composent cette faune. Voyez par vous-même :
claire_scully2
claire_scully3
claire_scully4
claire_scully5
Vous pourrez également trouvez sur son site ses autres travaux, comme par exemples des essais typographiques plutôt intéressants, à l’instar de celui-ci où l’on retrouve le côté kitsch de ces œuvres :
claire_scully_typographie
On comprendra donc vite que l’univers artistique de Calire Scully tourne autour de la nature en générale (et comme on a pu le voir avant : faune & flore = le plus souvent kitsch), comme on peut le voir avec cette peinture d’un magnifique petit oiseau que l’on aurait très bien vu dans une assiette de Tatie Liliane :
clair_scully_drawing3
Également inspirée par l’architecture des années 50, 60 et 70, cette artiste nous livre des tableaux et affiches où ses oiseaux et autres écureuils rencontrent ces bâtiments :
clair_scully_drawing2
clair_scully_drawing
clair_scully_affiche2
clair_scully_affiche
Et si vous êtes du genre à en vouloir toujours plus, pourquoi ne pas aller rider la poudreuse avec vos skis estampillés Claire Scully ?
claire_scully_snowboard

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour être au courant
des derniers articles mis en ligne :