La Rogue Taxidermy

Mais qu’est-ce qui peut bien se cacher derrière le terme obscur de « Rogue Taxidermy »? Des animaux morts ça c’est certain puisque ça parle de taxidermie, mais pourquoi « Rogue »?
Et bien la problématique est simple, la rogue taxidermy c’est la « taxidermie tordue » ! Alors oui je vous entends déjà demander :

« Mais la taxidermie c’est déjà tordu à la base non? »

Question à laquelle je ne peux répondre que oui! Effectivement, je n’ai pas encore compris quel délire se cache derrière le fait de vouloir tuer des animaux pour ensuite les empailler et leur donner une seconde vie, peut-être pour jouer à Dieu?
On acceptera donc de dire que « taxidermie tordue » est un pléonasme, mais attendez donc de voir les créations des rogue taxidermists. Leur idée est de créer des genres de chimères en composant leurs propres créatures faites de bouts d’animaux différents!

Très très hardcore comme pratique artistique je l’avoue, mais si on revient un peu en arrière dans l’histoire, elle n’est pas si nouvelle que ça. En effet, la rogue taxidermie trouve ses bases à la Renaissance avec les cabinets de curiosités, où des artistes créaient déjà des chimères atroces!
Pour revenir à nos rogue taxidermists contemporains, sachez qu’il existe au Minnesota une association pleine de vie (désolé…) où ce type d’artistes peuvent se réunir : la M.A.R.T., Minnesota Association of Rogue Taxidermists. Ses membres font ensembles les poubelles afin de récupérer les matières premières indispensables à leurs oeuvres!
Avant de passer à une petite sélection des plus belles pièces de la M.A.R.T., on vous invite à aller voir le très bon reportage d’ARTE sur la Rogue Taxidermy, dans lequel vous pourrez trouver plus de détails sur ce mouvement.

rogue taxidermyrogue taxidermyrogue taxidermyrogue taxidermyrogue taxidermyrogue taxidermyrogue taxidermyrogue taxidermyrogue taxidermyrogue taxidermyrogue taxidermyrogue taxidermyrogue taxidermyrogue taxidermy
Pour informations, on a quelques articles en préparation sur les thèmes de l’art et de la taxidermie, patience donc ! En bonus et en attendant, pour ceux qui ne l’auraient jamais vu, le top 40 des pires naturalisations d’animaux jamais faites, que du bonheur !
Crédits images : M.A.R.T., Sarina J. Brewer

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour être au courant
des derniers articles mis en ligne :