Estampes japonaises érotiques par Toshio Saeki

Attention, cet article est à réserver aux lecteurs les moins prudes du blog ! L’artiste Toshio Saeki réinterprète à sa manière les Shunga, c’est à dire les estampes érotiques de l’époque d’Edo au Japon (1600-1850). Nous n’irons pas jusqu’à dire qu’il souhaite perpétuer la tradition de son pays, car vu les tournures pornographiques et monstrueuses que ses œuvres prennent, on est plus proche de la culture occidentale, de ses films X et son cinéma d’horreur. Toshio Saeki vit et travaille à Tokyo.

Toshio Saeki

Toshio Saeki

Toshio Saeki

Toshio Saeki

Toshio Saeki

Toshio Saeki

Toshio Saeki

Toshio Saeki

Toshio Saeki

Toshio Saeki

Toshio Saeki

Toshio Saeki

Toshio Saeki

Toshio Saeki

Toshio Saeki

Toshio Saeki

Toshio Saeki

Toshio Saeki

Toshio Saeki

Toshio Saeki

Via

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour être au courant
des derniers articles mis en ligne :