La collagiste Seito Katoréalise des œuvres monumentales. Plus que de leurs dimensions, je parle de ici de précision et de quantité de travail. En tant que collectionneuse d’objets anciens, elle trouve de l’inspiration dans lesdessins de l’époque victorienne que l’on peut retrouver dans les encyclopédies et autres livres. Ainsi elle découpe méthodiquement chaque élément qui constitue ses œuvres, pour finir par en assembler des centaines et créer des collages très complexes. Originaire du Japon, Seiko Kato vit et travaille à Brighton au Royaume-Uni.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :